Continent le plus pauvre du monde, l’Afrique doit aujourd’hui faire face à un immense défi : celui de la faim, qui ne cesse de progresser, entravant toute ...
0.00% atteint
Donation: €0.00 / €55,000.00
0 contributeurs
160 jours restants

Continent le plus pauvre du monde, l’Afrique doit aujourd’hui faire face à un immense défi : celui de la faim, qui ne cesse de progresser, entravant toute possibilité de développement durable du continent.

Déjà ébranlée en 2007-2008 par une crise alimentaire sans précédent, suite à l’augmentation et l’instabilité des prix alimentaires, l’Afrique est aujourd’hui touchée de plein fouet par la crise économique et financière mondiale. Alors que la situation alimentaire africaine était déjà alarmante, on observe aujourd’hui une progression dramatique de la faim sur le continent.

Ce sont aujourd’hui plus de 239 millions de personnes qui souffrent de la sous-alimentation et de la pauvreté en Afrique Subsaharienne, soit un africain sur trois.

L’insécurité alimentaire et la pauvreté en Afrique touchent davantage les zones rurales où vit la grande majorité de la population africaine. Paradoxalement, ce sont les agriculteurs, qui représentent près des trois quarts de cette population rurale, qui sont les principales victimes de l’insécurité alimentaire.

Cependant, la faim en Afrique n’est pas une fatalité ! L’agriculture peut être la clé de la lutte contre l’insécurité alimentaire et le moteur de l’économie. En effet, le renforcement du développement agricole du continent africain peut contribuer à réduire la faim, à lutter contre la pauvreté et à stimuler une croissance plus globale de l’économie africaine.

Parce qu’elle assure plus de 90% de la production agricole africaine, la petite agriculture familiale et vivrière constitue le principal levier permettant de combattre la faim et la pauvreté. En donnant les moyens à ces familles paysannes pauvres de développer des activités agricoles et agro-alimentaires, on contribue à l’amélioration de leurs conditions de vie avec pour conséquence l’augmentation de leur revenu, le renforcement de la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté.
 Le développement agricole est aujopurd’hui considéré comme une stratégie prioritaire pour assurer l’alimentation du continent africain, contribuer à réduire la pauvreté et favoriser la croissance.

En s’engageant pour cette cause universelle et reconnue comme prioritaire par la communauté internationale, La FONDATIONALFA sème des graines de développement qui permettront de lutter contre la faim et la pauvreté des populations africaines et favoriseront l’essor économique.